Toutes les rubriques / Conseils de pharmacien / Coronavirus / Coronavirus : les tests disponibles en pharmacie

Coronavirus : les tests disponibles en pharmacie

Illustration - Coronavirus : les tests disponibles en pharmacie

Adobe Stock - Par ManuPadilla

Depuis le 11 juillet, les pharmaciens sont autorisés à effectuer des tests de dépistage de la Covid-19.

« Ai-je été en contact avec le coronavirus ? » C’est la question que se posent de nombreuses personnes depuis le début de la pandémie. Pour y répondre, des tests biologiques ont été mis à la disposition des personnes potentiellement contaminées dans les laboratoires d’analyses de biologie médicale, rapidement après le début de l’épidémie. Depuis peu, il est également possible de faire réaliser par son pharmacien un test rapide d’orientation diagnostique (TROD).

Comment fonctionnent les TROD ?

Les TROD sont des tests qui fonctionnent sur le même principe que les tests de grossesse, sauf qu’ils se pratiquent sur un peu de sang et non sur un échantillon d’urine.

Pour réaliser un TROD Covid, le pharmacien va prélever une goutte de sang au bout d’un doigt et la déposer sur le dispositif, au contact d’un réactif. Le test va réagir à la présence éventuelle d’anticorps dans le sang du patient, signe d’une réponse immunitaire au coronavirus et donc d’une contamination antérieure.

Selon les tests utilisés, ces derniers détectent la présence d'immunoglobulines M (Ig M), les premiers anticorps produits par l'organisme après un contact avec le virus, et/ou d'immunoglobulines G (Ig G), des anticorps qui se forment 14 jours après le contact contaminant.

Les TROD sont-ils fiables ?

Les tests proposés en pharmacie ont une sensibilité d’au moins 90 à 95 % : ils permettent donc de détecter de façon très fiable la production d’anticorps par le patient testé.

Cependant, ces tests ne sont pas adaptés aux personnes présentant des symptômes de la maladie. Chez ces dernières, le plus important est en effet de détecter la présence toujours effective du virus dans l’organisme grâce à un test spécifique réalisé dans un laboratoire d’analyses. Les TROD sont considérés comme une option supplémentaire dans la politique de dépistage de la population générale.

Qui peut se faire tester par TROD en pharmacie ?

Les tests ne sont validés que chez les adultes.

Où faire un TROD ?

Toutes les officines ne proposent pas ce service. N’hésitez pas à poser la question à votre pharmacien.

Combien coûte un TROD ? Est-ce remboursé ?

La réalisation d’un TROD en pharmacie coûte entre 15 et 25 euros en moyenne, selon les officines. Celles qui ont décidé de proposer ce service ont référencé des tests fabriqués par différents laboratoires, mais qui fonctionnent tous sur le même principe et sont tous validés par les autorités de santé.

Le TROD est accessible sans ordonnance et il n’est pas remboursable par la Sécurité sociale.

Que faire si le TROD est positif ?

Comme vous l’expliquera votre pharmacien, en cas de TROD positif, il faut se rendre dans un laboratoire pour confirmer le diagnostic. Un test virologique dit RT-PCR, réalisé sur un échantillon recueilli par un écouvillon introduit dans le nasopharynx, sera nécessaire pour vérifier si le virus est toujours présent dans l’organisme.

Tant que le résultat du test à l’écouvillon n’est pas connu, le patient doit se considérer comme contaminé et appliquer des mesures strictes pour éviter à son entourage d’être contaminé à son tour.

Et si le TROD est négatif ?

Si le test est négatif, cela signifie qu’il n’a pas détecté d’infection et que la personne n’a donc pas été en contact avec le virus ou bien que le test a été réalisé trop tôt pour pouvoir détecter une réaction immunitaire.

Il est toutefois conseillé de consulter son médecin généraliste pour envisager la réalisation d’un test sérologique en laboratoire d’analyse ainsi que le recommande d’ailleurs la Haute Autorité de santé (HAS).

Publications Similaires