Toutes les rubriques / Conseils de pharmacien / Coronavirus / Mesdames, n’oubliez pas votre santé !

Mesdames, n’oubliez pas votre santé !

Illustration - Mesdames, n’oubliez pas votre santé !

Adobe Stock - Par fizkes

Les gynécologues français sont à la disposition des patientes qui auraient besoin de consulter.

Alors que l’épidémie de Covid-19 a changé notre quotidien, de nombreuses consultations pour des soins non urgents ont été reportées. Cependant, les gynécologues tiennent à rassurer les patientes : en cas de besoin, les consultations sont assurées. « Il ne faut pas avoir peur de consulter si un symptôme récent apparaît : saignement anormal, douleur dans le ventre, suspicion d’infection, douleur dans un sein, perception d’une « boule » dans ce même sein ou d’une anomalie. Souvent la guérison dépend de la rapidité de la prise en charge », insiste le Dr Pia de Reilhac, présidente de la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale.

Ainsi, les rendez-vous pour un problème de contraception peuvent être réalisés en téléconsultation. Pour toutes les demandes qui nécessiteraient un examen clinique, les gynécologues médicaux accueillent leurs patientes au cabinet, en respectant toutes les mesures barrières pour éviter toute contamination. Des précautions sont mises en place, notamment en espaçant les rendez-vous et en généralisant le port de masques et de gants, ainsi qu’en désinfectant les lieux après chaque rendez-vous.

Côté dépistages organisés, les procédures habituelles sont à l’arrêt. Mais s’il existe des symptômes nécessitants des examens complémentaires, ces derniers seront réalisés (échographie, mammographie ou biopsies) dans d’excellentes conditions d’hygiène et de sécurité.

Les gynécologues médicaux continuent également de prendre en charge les grossesses non désirées ou leur interruption, grâce à une organisation un peu différente qu’à l’accoutumée. Mais « il ne faut surtout pas attendre la fin de cette pandémie pour se manifester », explique le Dr Pia de Reilhac. Après la prise d’un rendez-vous, « il suffit de remplir la case consultation médicale sur votre attestation de sortie » pour être autorisée à venir jusqu’au cabinet. Et c’est un cri du cœur qu’elle adresse aux Françaises : « Nos patientes ne doivent pas oublier leur santé ! »

Publications Similaires