Un malade du Covid-19 à la maison

Illustration - Un malade du Covid-19 à la maison
Pour protéger l’entourage, voici les conseils que votre pharmacien pourra vous aider à appliquer.

Si vous ou l’un de vos proches pensez être contaminé par ce coronavirus, vous pouvez mettre en place des mesures efficaces pour éviter la contamination de l’entourage. Le Covid-19 est un virus particulièrement contagieux, mais paradoxalement plutôt fragile : il est détruit par l’eau savonneuse ainsi que par l’eau de Javel notamment. Santé publique France et l’Académie de médecine ont toutes deux proposé des conseils dont voici la synthèse.

Comment se comporter au quotidien ?

La personne malade doit rester, autant que possible, dans une pièce séparée du reste de la maisonnée, avec la porte maintenue fermée. En parlant, on expulse du virus sans même s’en rendre compte via les microgouttelettes de salive… Il est donc essentiel que la personne malade reste le plus possible dans une pièce fermée que les autres personnes du foyer ne fréquenteront pas.

Evitez au maximum les contacts en ne faisant pas de câlin, pas d’embrassades, bref, en ne se touchant pas. Ce n’est pas simple… mais c’est vraiment efficace. L’idéal est de se tenir à plus d’un mètre de distance en permanence et de ne pas parler sans porter de masque limitant les projections.

Chacun, malade ou non, devra penser à se laver les mains très régulièrement à l’eau et au savon.

Comment faire pour les repas ?

La personne malade ne doit pas participer à la confection des repas (lien) et elle ne doit pas non plus les prendre avec le reste de la famille : c’est un moment particulièrement à risque de transmission de l’infection à cause du virus présent dans la salive. En pratique, le repas peut être apporté sur un plateau et déposé devant la porte de la chambre, sans entrer. Cette situation peut être perturbante, mais elle permet vraiment de lutter contre la contamination de votre famille.

La vaisselle, le plateau et les couverts seront ensuite lavés à part avec du produit vaisselle. Le virus est très sensible à ce type de traitement et sera détruit par un nettoyage soigneux. Il est également possible de nettoyer toute la vaisselle utilisée par la personne malade au lave-vaisselle en lavage à 60 °C : elle pourra alors être lavée en même temps qu’assiettes, verres et couverts du reste de la famille.

Et pour la salle de bain et les toilettes ?

Pour un maximum d’hygiène, préparez de l’eau de Javel diluée (à raison d’un volume d’eau de Javel pour neuf volumes d’eau, stockée dans une bouteille qui ne pourra pas être ouverte par des enfants et portant une étiquette mentionnant clairement son contenu) ou achetez des produits désinfectants à base de Javel (le vinaigre ne convient pas). Après que la personne malade a utilisé les toilettes ou la salle de bain, désinfectez l’ensemble, notamment les robinets, le bouton de la chasse d’eau, les toilettes, les interrupteurs, la poignée…

Ne partagez aucun objet personnel : la personne malade doit disposer de ses affaires de toilette à part de celles du reste de la famille, idéalement dans une trousse, un tiroir ou un sac fermé. Pensez bien aux linges mais aussi à la brosse à dent, au verre à dent ainsi qu’au tube de dentifrice, au flacon de gel douche, au savon, etc.

Comment nettoyer et désinfecter la maison ?

Aérer est une priorité pour assainir la maison : en fonction de la météo, ouvrez les fenêtres de votre maison durant au moins 10 minutes plusieurs fois par jour. Si des personnes allergiques aux pollens partagent votre domicile, préférez ouvrir les fenêtres tôt le matin, lorsque l’air n’est pas encore chargé de ces petites particules allergisantes.

Nettoyez les surfaces touchées par la personne malade avec les produits que vous utilisez habituellement, puis désinfectez-les avec un produit contenant de l’eau de Javel diluée (un volume d’eau de Javel pour neuf volumes d’eau) ou de l’alcool à 70% au moins.

N’utilisez pas d’ustensile de ménage qui disperse les poussières comme l’aspirateur, notamment dans la pièce qui héberge la personne malade.

Après avoir fait le ménage, lavez vos mains à l’eau et au savon, puis séchez-les.

Et pour le linge ?

Les draps, les serviettes de table ou de toilettes doivent être lavés à 60°C ou plus pendant au moins 30 minutes. Lorsque vous touchez le linge de maison potentiellement touché par la personne malade, ne le secouez pas mais mettez-le directement dans le lave-linge et lancez le programme adapté. Lavez ensuite vos mains avant de continuer vos activités.

Que faire des mouchoirs, lingettes ou masques contaminés ?

Il faut considérer que tous les mouchoirs à usage unique, ou tout autre support de nettoyage type lingettes jetables, sont potentiellement contaminés par le coronavirus. Il faut donc prendre soin de les enfermer dans un sac poubelle refermable par des liens. Conservez ce sac dans la pièce où séjourne la personne malade et ne le laissez pas ouvert notamment lorsqu’il y a un courant d’air.

Lorsqu’il est presque plein, fermez-le puis placez-le dans un second sac identique, que vous fermez également. Ne le touchez plus durant au moins 24h. Passé ce délai, vous pourrez le déposer avec les ordures ménagères habituelles (et pas dans le bac des produits recyclables évidemment). Lavez-vous soigneusement les mains chaque fois que vous manipulez ces sacs.

Publications Similaires