Toutes les rubriques / Bien-être / Psychologie / Boulimie : mieux repérer et mieux soigner

Boulimie : mieux repérer et mieux soigner

Illustration - Boulimie : mieux repérer et mieux soigner

Adobe Stock - VadimGuzhva

La Haute autorité de santé (HAS) vient de publier des recommandations pour une prise en charge adaptée des personnes boulimiques ou hyperphagiques.

En association avec la Fédération française anorexie boulimie (FFAB), la HAS a publié les premières recommandations de bonne pratique* pour améliorer la prise en charge des personnes souffrant de boulimie ou d'hyperplasie boulimique. Elles complètent la recommandation "Anorexie mentale, prise en charge" parue en 2010.

Ces documents s'adressent à toutes les personnes au contact de groupes à risque (étudiants, sportifs, personnes en situation d'insuffisance pondérale ou d'obésité...) mais aussi aux patients eux-mêmes et à leurs familles. 

Une maladie bien réelle 

La boulimie et l'hyperplasie sont des troubles du comportement alimentaire (TCA). La personne boulimique subit des crises de suralimentation durant lesquelles elle absorbe de grandes quantités de nourriture sans pouvoir s'arrêter. Elle a ensuite recours à des comportements particuliers dont l'objectif est de limiter les calories ingurgitées (vomissements, prise de laxatifs...).

Dans l'hyperplasie, les crises ne sont pas suivies de ces comportements.

Les TCA sont mal connus du grand public, qui les associe encore trop souvent à un manque de volonté et à un relâchement de soi alors que c'est une vraie pathologie. Ils sont insuffisamment représentés et pris en charge, alors que leur retentissement sur la santé physique (troubles gastriques, érosion dentaire, perturbation voire arrêt des règles chez les femmes...) et psychique (mal-être persistant, baisse de l'estime de soi, anxiété, dépression...) des adolescentes et jeunes adultes qui en souffrent est majeur. 

Des outils pratiques

Les recommandations de bonnes pratiques visent à alerter toutes les personnes au contact de jeunes (parents, personnel scolaire, éducateurs sportifs...) et à fournir à tous les soignants les données scientifiques permettant une prise en charge optimale.

Huit fiches outils sont disponibles en ligne, riches en informations pratiques : le document "comment en parler?" sera particulièrement utile à tous les proches d'une personne souffrant de TCA. En complément, l'annuaire national des services TCA est disponible sur le site de la FFAB, et le numéro vert Anorexie-Boulimie  Info Ecoute (0810 037 037) à l'écoute des patients et de leur famille. 

*Ces recommandations de bonnes pratiques sont les étapes à suivre par un soignant pour proposer à un patient les soins les plus appropriés à ses besoins ; elles reposent sur les connaissances scientifiques les plus récentes et sont rédigées par des experts. 

Publications Similaires